Agence MATAHARI | Etudier l’impact de la pandémie sur les consommateurs, le cas d’Aptar Beauty + Home
1601
post-template-default,single,single-post,postid-1601,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Etudier l’impact de la pandémie sur les consommateurs, le cas d’Aptar Beauty + Home

Etudier l’impact de la pandémie sur les consommateurs, le cas d’Aptar Beauty + Home

En avril 2020, le monde est secoué par la première vague de l’épidémie de Covid-19.

Pour Aptar Beauty + Home, leader mondial de l’expérience packaging, comprendre l’impact de la pandémie sur les consommateurs des catégories Beauté et Home Care devient une priorité. Les marques de ces catégories sont en effet frappées de plein fouet par des bouleversements socioéconomiques sans précédent.

 

Au cœur de la crise sanitaire, Aptar B+H décide de réaliser une étude globale dans quatre pays phares. Il s’agit d’identifier les tendances émergentes ou accélérées par la pandémie, analyser leurs conséquences sur les attentes et les comportements des consommateurs et définir les solutions de design et d’innovation packaging les mieux adaptées à leurs besoins.

Aptar B +H demande alors à Matahari de présenter les résultats exclusifs de l’étude sous forme d’un storytelling, afin d’en faciliter la présentation aux clients et aux partenaires Presse. L’objectif est de mettre en avant les éléments inédits de l’étude, et de présenter de façon cohérente les solutions adaptées aux principaux défis identifiés. La story doit démontrer l’expertise d’Aptar B + H et permettre de renforcer son statut de partenaire auprès de ses clients Beauty et Home Care.

 

La cible

  • Les marques Beauty + Home
  • La Presse

 

Les livrables

  • Un storytelling
  • Un Livre Blanc
  • Un Communiqué de Presse
  • Une présentation powerpoint

 

Les défis rencontrés

L’étude globale est répartie en deux vagues (juin et octobre 2020), quatre pays et pas moins de 9,600 interviews. La plupart des tendances identifiées en vague 1 sont confirmées en vague 2 mais leur importance relative varie sensiblement, nécessitant rajouts et ajustements.

Il faut dégager des problématiques communes à chacun des pays interrogés, qui se trouvent alors à des stades très différents de la pandémie.

Chaque partie doit remplir un double objectif : introduire l’idée générale correspondant au fil conducteur de la story, tout en décrivant les particularités et les fluctuations constatées entre les pays concernés.

 

La solution Matahari

La première étape est de suggérer un choix de thèmes possibles pour la storyline, et de valider la direction stratégique générale. « Beauty + Home Care in 2021: Signposts of a new path for innovation” est le theme principal retenu.

Ensuite est bâtie l’architecture complète du contenu en s’appuyant sur l’analyse approfondie et les conclusions des deux vagues de l’étude Aptar B + H. Au cœur de la story : la nouvelle segmentation identifiée par Aptar B + H (6 profils spécifiques de consommateurs) ainsi que les besoins qui en découlent et le rôle-clef du design et de l’innovation packaging pour y répondre.

 

La structure de la story devient le squelette de chaque support de communication : présentation PowerPoint, Communiqué de Presse et Livre Blanc.